Mac Music  |  Pc Music  |  440Software  |  440Forums  |  440tv  |  Zicos
Partager cette page
Bienvenue visiteur
Nos Partenaires

Roland VP9000

30 mai 2000 - par cmdm
Présenté en début d'année au Namm de Los Angeles, le VP 9000 Roland cache bien son jeu sous un boîtier on ne peu plus classique. Un éditeur de phrases audio d'un genre nouveau est né! À la croisée des chemins entre différents types de traitement, nous sommes en présence d' un mutant en quelque sorte! Suivez le guide pour un test plein de rebondissements.

On attendait le nouvel échantillonneur du fabricant japonais, toujours pas en vue…On attendait pas de rack pour éditer les phrases musicales, le VP 9000 vient de débarquer! Nous pourrions résumer ainsi les eux dernières années qui viennent de s'écouler, au delà, bien entendu, des nombreuses nouveautés dont Roland nous a abreuvé (VM 7000, MC 505 etc.). C'est vrai que la marque nous a surpris avec ce nouveau concept, si nouveau d'ailleurs que pendant le Namm, l'appareil, à peine terminé, ressemblait plus , par ses démonstrations, à un vocodeur sophistiqué qu'à un éditeur de phrases, voire à un sampleur, tant la façon d'aborder le VP 9000 est subtile…
Observation générale
    Dans un rack de deux unités de hauteur, toute une nouvelle technologie développée par Roland est hébergée. La face avant est on ne peu plus classique et l'aspect rassurant et confortable de cette esthétique vient en grande partie de la couleur sobre et à cet écran bleu rétro éclairé et de bonne dimension qui trône au centre de l'appareil. Il est complété par six touches de fonctions pour faciliter l'accès aux différents paramètres qui composent le système d'exploitation. La partie gauche est occupée par le ZIP 250, choisi par Roland comme média de stockage amovible (une cartouche de 100 MO est fournie à l'achat). l'entrée audio analogique symétrisée est en face avant ainsi que la prise casque. Les deux prises sont associées respectivement aux boutons de niveau d'enregistrement et de volume. Un pavé de six touches d'accès aux fonctions principales, à savoir Perform, System, sampling, disk etc. complète la partie gauche de la face avant. De l'autre côté de l'écran, il se passe des choses beaucoup plus passionnantes grâce à la présence de 3 boutons rotatifs de contrôles baptisés Pitch, Time et Formant/ Groove, regroupés sous la fonction plus générale "Variphrase control". De façon quasi symétrique à la partie gauche de l'appareil, nous retrouvons sous ce module, un nouveau pavé de six switches de fonctions dont un d'appel de la partie groove (qui s'avère très pratique à l'usage) et un autre "preview" qui nous dispense de clavier MIDI pendant un édition par exemple. On ne s'attardera pas sur les autres touches archi classiques de déplacement, crémentation / décrémentation, Alpha Dial etc. La face arrière regroupe les entrées /sorties analogiques ( une paire d'entrée avec atténuateur -20dB, -10dB, +4dB, trois paires de sorties dont la principale), une entrée / sortie digitale au format SPDIF, optique et coaxiale, la triplette MIDI et deux ports SCSI. À propos de ces derniers, vous trouverez un SCSI 25 broches et un de 50 broches, prévus pour le raccordements aux périphériques de lectures et de stockage (CD ROM, Disque dur externe etc.). Ces deux prises sont associées à une molette de réglage d'identification SCSI et à une terminaison On /OFF matérialisée par un switche de commutation. À ce stade, une remarque me vient à l'esprit: pourquoi Roland n'a pas incorporé une interface RBUS, permettant de raccorder le VP 9000 aux consoles VM 7000 ou à n'importe quel environnemen,t ADAT ou TDIF via les boîtiers DIF /AT? Quand on sait que cette interface équipe le futur XV 5080, on peut se demander pourquoi le VP 9000 n'offre pas cette possibilité…
Histoires de capacités
    Le premier travail, avec ce genre d'engin, c'est de l'alimenter en audio. Les sources sont multiples et le premier réflexe peut consister à écouter ce que Roland fournit avec le Variphrase, soit une cartouche ZIP et un CD Rom de sons (+ un de démo de la marque SampleHeads). Les formats reconnus sont les Wav, AIFF, Akai S 1000, Roland S 700. Le temps de chargement reste honnête car nous avons noté à peu près vingt cinq secondes pour loader la démo via le lecteur Zip, qui représente environ 7,5MO, pour une petite vingtaine de files. Notre VP 9000, prêté par Roland France est équipé de 72MO de mémoire vive, soit deux barrettes de 32MO chacune auxquelles vient s'ajouter les 8 MO d'origine ( qui ne mobilisent pas de slot, parce que sur la carte mère). Un mot justement sur la démonstration, si celle-ci est très parlante, elle ne facilite en rien la compréhension générale du VP 9000…En effet, chacun des trois boutons dédiés aux contrôles de Variphrase sert à sélectionner une boucle parmi 16 et le but de cette démo est de nous montrer que toutes les phrases sont bien synchronisées. Le problème c'est que les trois boutons rotatifs sélectionnent les mêmes boucles, de sorte que si on le désire, on peut entre trois fois la même phrase…Bon, ne chipotons pas et laissons les démonstrateurs de la marque s'en donner à coeur joie pour nous proposer dans les semaines à venir des morceaux d'un type nouveau. Disons simplement que si l'on se réfère à la sérigraphie de l'appareil, les premières manipulations seront un peu contrariées par cet exemple limité. Une fois nos phrases réparties, il suffit de les jouer via un clavier MIDI. On découvre là un des concepts originaux du VP 9000: à partir d'une seule phrase, on peut jouer beaucoup de choses bien différentes, notamment en jouant sur les paramètres Legato, la dynamique, le Lfo etc. Il faut savoir qu'une phrase (ou échantillon si vous préférez) ne peut excéder 25 secondes en stéréo et 50 en mono (of course. À priori, on pense que cela ne rentrera pas dans le cadre des restrictions parce qu'on a plus de chances d'enregistrer des samples courts et de les monter ensuite en utilisant tout le potentiel d'édition de la machine …Mais comment faire si on décide de s'attaquer à un morceau existant? Faudra-t-il le découper en tranches avant de l'introduire dans le Variphraseur? Il conviendra donc de bien cerner le type de travail que l'on désire affecter au VP 9000 avant de se lancer dans l'aventure!). L'échantillonnage via les entrées analogiques ne peut s'effectuer qu'à la fréquence de 44.1kHz. En revanche, via l'entrée SPDIF, le 48kHz, 44.1kHz et 32 kHz sont acceptés et à l'importation de fichiers, on trouve également 30, 24, 22.05, 16, 15, 11 et 8 kHz, ce qui autorisera les nombreux travaux multimédias par exemple ou le style LoFi. Un autre point me semble important, c'est celui de la polyphonie. Que vient elle faire là dedans me direz vous puisqu'on parle de remixer des phrases…Et bien, on fait appel à la logique de voix, ce qui est complètement normal! Sachez que pour un échantillon stéréo, il faudra mobiliser 2 voix et que nous en disposons d'un maximum de 6 pour jouer le contenu du VP 9000. Le principe de priorité à la dernière note jouée a été retenu. Si nous résumons, les différents types d'alimentation en espèces "sonores" sont le Zip de face avant, l'entrée micro situé en dessous, la paire d'entrée stéréo arrière, et n'importe quel périphérique SCSI connecté sur les prises idoine de la face arrière, toujours. Bien entendu, le CD Rom est le premier visé! Il est clair que le marché de banques d'échantillons devrait alimenter pour une large part les VP 9000… D'autant qu'avec ce système, il n'est nul besoin de se prendre la tête avec les mille et une versions d'une boucle déclinée en tempo divers et variés. Une seule phrase musicale et hop, le saut à l'élastique peut commencer!
Variphrasons!
    Nous y voilà! Le coeur du sujet de nos essais réside bien ici! Avant toute chose, il faut prendre soin de ne pas griller les étapes, à savoir, choisir le type d'enregistrement que l'on va effectuer (mono, stéréo, entrées avant, arrière…) et on pourra passer par des effets si nécessaire. Pour la prise d'une voix par exemple, la possibilité de passer par un compresseur est offerte. Pour l'acquisition de vinyles, le "Noise suppressor" pourrait être le bienvenu. Ensuite, il suffit de paramétrer quelques fonctions, comme le mode de trigger retenu, le pitch original que l'on désire attribuer au sample et voilà, il ne reste plus qu'à appuyer sur la touche Start. Une fois le signal capturé par le VP 9000, nous pourrons l'encoder selon plusieurs modes possibles (correspondant à différents algorithmes, solo, ensemble, backing). Notez que cette étape d'encodage est indispensable à tout travail d'édition temps réel ultérieure, puisque qu'il s'agit d'analyser l'échantillon, d'en déduire son formant etc. Le temps de calcul n'est pas très long et donne accès à toutes les fonctions non destructives qui vont suivre. Au delà de ce calcul, les fonctions classiques dévolues à l'acquisition audionumériques sont bien là: troncature, bouclage, modification de régions, changement de tempo mais aussi d'échelle rythmique…Tout est là, sous la, main et clairement visualisé graphiquement. D'ailleurs, le constructeur nous facilite la tâche en nous proposant de partir de templates, ou de gabarit si vous préférez, pré établis, ou un certains nombre de paramètres seront déjà calibrés . On peut, bien entendu, fabriquer ses propres gabarits que l'on retrouvera dans la liste idoine ultérieurement. On peut considérer, à ce stade du travail, que plus les échantillons seront correctement préparés, plus l'édition "variphrase" deviendra aisée. Car c'est bien de cela qu'il s'agit: jouer en temps réel avec les paramètres de pitch, de time stretch, de groove et de formant, afin de triturer les samples de base et les décliner en de multiples versions, tout en gardant bien à l'esprit que les échantillons originaux ne seront pas affectés par ses manipulations diverses et variées amis que nous pourrons, si le besoin s'en fait sentir, rééchantilloner tout cela en interne. Les possibilités sont innombrables et en réalité, après avoir manipuler les boutons de la face avant, je me suis surpris à redécouvrir les joies du contrôle via MIDI. Effectivement, rien n'empêche d'utiliser une molette de pitch bender, la vélocité du clavier, etc. pour agir sur les différents paramètres du VP 9000. Inutile de souligner que celui-ci se comporte de façon totalement interactive avec le monde MIDI et la présence du clavier de contrôle s'avère très vite indispensable pour qui veut pleinement tirer parti de toutes les ressources du Variphrase. D'autre part, on constate très vite que le système d'analyse des formants et la qualité des traitements non destructifs permettent de se dispenser de multisampling. En effet, auparavant, nous étions dans l'obligation , avec un échantillonneur classique, de resampler (toutes les tierces mineures par exemple), un signal de base, afin qu'il conserve l'intégrité de ses caractéristiques sonores. Travail souvent fastidieux qui demandait pas mal de patience et d'énergie. Là, les formants étant protégés, un échantillons relu quelques demi tons plus haut ou plus bas par rapport à sa note d'origine ne se verra pas transformé. Du coup, on peut essayer d'écouter un sample à différents endroits d'un clavier pour rechercher le meilleur effet… C'est vrai que le VP 9000 apporte quelque chose au niveau de la création, ne serait ce que parce que les modifications en temps réel, la synchronisation de boucles de tempo différents, les déclinaisons d'un sample de base, constituent véritablement un panel très large dans lequel il nous suffit de piocher à volonté pour servir nos idées instantanément. Certes, quelques restrictions liées à une technologie naissante inciteront à la prudence, mais une fois assimilé le mode de fonctionnement de l'appareil, il suffira d'avoir un peu d'imagination. Ah oui, en jouant, on peut aussi assigner des effets aux différentes phrases. Un module de réverbération (9 types) jouxte un chorus puissant ainsi qu'un mode multi, dans lequel on retrouve tout ce qui n'est pas dasn les deux premières catégories. Si vous cherchez les effets ésotériques, c'est par là qu'il faut regarder (multi tap delai, rotary speaker etc.). Notons que la matrice d'effets autorise un départ par partie audio ( 6 au total en mono) et que ces effets peuvent être routés vers des sorties séparées si nécessaire.
En somme
    Voilà bien un appareil étonnant, mi-instrument, mi- voice processeur. Le VP 9000 propose, ni plus ni moins que de changer radicalement notre façon de travailler concernant les remixes et toute opération sur des boucles ou des voix. La qualité des traitements est incroyable et la facilité d'emploi de ce nouveau venu compensera largement le temps de réflexion qu'il sera nécessaire d'observer pour bien saisir toutes les possibilités du VP9000. Pour synchroniser des boucles, les découper, retraiter, pour les voix dont on voudra élargir la tessiture ou tout simplement réadapter à un nouveau contexte musical, tout contribue à explorer de nouveaux horizons musicaux. L'aspect temps réel du traitement risque de faire naître de nouvelles vocations tant il devient ludique de travailler avec ce variphraseur. En revanche, le prix du VP risque de l'écarter potentiellement des utilisateurs visés, car au prix de 24900 FF, il ne sera pas accessible à la plus grande partie des bourses. Bien que le Variphrase soit le premier du nom, et qu'il faille se résoudre à amortir une nouvelle technologie, il semble clair que ce prix va servir une élite fortunée plutôt que le musicien anonyme. Bien sûr, ces quelques pages ne suffisent qu'à évoquer toutes les possibilités de l'engin et plus d'une semaine de tests intensifs n'auront pas eu raison de toutes les subtilités du VP 9000.!
Caractéristiques techniques
    Processeur d'effets rackable à technologie exclusive VariPhrase
    - Traitement du son permettant la synchronisation en temps réel d'échantillons présentant des tonalités et tempos différents, avec traitement du formant éliminant les effets du "multisampling".
    - Trois boutons rotatifs donnant accès aux paramètres en temps réel : hauteur, durée, formant, et groove
    - Accès direct et simultané à 6 échantillons et transmission de messages MIDI Control Change pour édition sur séquenceur
    - Grand écran LCD graphique à ergonomie simplifiée
    - 8 Mo de RAM (extensible à 136 Mo par barrettes SIMMs optionnelles) fournissant 25 s. d'échantillonnage stéréo ou 50 s. en mono, avec capacité de ré-échantillonnage interne
    - Compatible avec les formats VP-9000/Roland S-700/Akai, S-3000/S-1000/AIFF/.WAV à des fréquences d'échantillonnage de 8 à 48 kHz en 8 ou 16 bits
    - Processeur d'effets incorporé incluant réverbération chorus, et nouveau multieffet à 40 programmes
    - Lecteur Zip® 250 Mo interne permettant le stockage des échantillons ou leur transfert sur Mac ou PC
    - Deux connecteurs SCSI (25 et 50 broches) permettant le branchement de disques durs externes, de Zips ou CD
    - Six sorties analogiques et E/S numériques aux formats coaxial et optique

    In
    Originalité du concept, traitements non destructifs, souplesse d'emploi, qualité du son, possibilités de décliner un échantillon original en de multiples versions

    Out
    Pas de sorties digitales multiples, durée de samples limitée, polyphonie limitée
A propos de l'auteur: cmdm
Soyez le premier à donner votre Avis
Vous devez être identifié comme membre pour pouvoir utiliser cette fonctionnalité!

Acheter Roland

en ligne chez:
près de Woodbridge (US) chez:
  • Sam Ash Music Edison, 10 km
  • Sam Ash Music Springfield, 15 km
  • SHI Somerset, 20 km
  • Legendary Pro Audio Jersey City, 28 km
  • J&R Music World New York, 30 km
  • Sam Ash Music Brooklyn, 32 km
  • Dale Pro Audio New York, 33 km
  • Tekserve New York, 33 km
  • Rogue Music New York, 33 km
  • Alto Music Middletown, 33 km
  • Pas encore membre?
    Devenez membre! C'est rapide, gratuit et cela vous permet de poster vos annonces, vos news, des questions dans les forums, de changer vos réglages d'affichage...
    Contribuez
    PcMusic est VOTRE site.Participez à son évolution...
    Cette section de PcMusic est entretenue par Nantho et l'équipe des traducteurs. N'hésitez pas à lui proposer vos articles.
    08:23 CEST - © PcMusic 1997-2017