Mac Music  |  Pc Music  |  440Software  |  440Forums  |  440tv  |  Zicos
Partager cette page
Bienvenue visiteur
Nos Partenaires

FireBox de Presonus

21 juin 2005
Notre ami Doug Edge, qui collabore à AudioMidi, nous propose un banc d'essai de l'excellente interface FireBox de Presonus.
Avant-propos

    J'ai testé un certain nombre d'interfaces audio et beaucoup d'entre elles proposent quasiment les mêmes prestations relativement à leur le prix, leur latence et à la qualité sonore de leurs convertisseurs. Il semble qu'il y ait sur le marché des catégories d'interfaces distinctes. La première réunit les interfaces qui offrent une excellente qualité de conversion et une très faible latence, comme la FireFace de RME, mais qui ne font pas partie des moins chères ! La seconde catégorie est celle des interfaces qui sonnent et fonctionnent très bien et dont le prix est très intéressant. A mon avis, Presonus arrive en tête de cette catégorie et leur nouvelle FireBox le démontre clairement.

    Pour entrer dans le vif du sujet, laissez-moi vous décrire l'installation de la FireBox avec mon G5. Ouvrez la boite, connectez un câble Firewire entre la FireBox et l'ordinateur, sélectionnez l'interface dans Audio MIDI Setup et…vous y êtes ! La FireBox est alimentée directement par le bus Firewire du G5, nul besoin donc d'allumer celle-ci, branchez simplement le câble Firewire. La FireBox est cependant livrée avec une alimentation-secteur qui vous sera peut être utile si votre ordi ne dispose que de connecteurs Firewire 4-broches, car seul le format 6-broches permet d'alimenter des unités externes.

    L'une des raisons pour laquelle la FireBox s'intègre parfaitement dans ma configuration est qu'il s'agit d'un appareil "Class Compliant". Mon Mac (avec OS X 10.3.7) détecte automatiquement la FireBox et la rend opérationnelle immédiatement. Certains diront sans doute que l'absence de "vrais" pilotes dédiés est susceptible d'occasionner des problèmes de latence avec les interfaces audio Class Compliant mais comme vous allez le constater ci-après, ce problème ne se pose pas avec la FireBox. Ceci ne signifie pas pour autant que la FireBox soit livrée sans logiciels. Sont effectivement inclues deux applications, FireBox Control et FireBox Mixer ainsi qu'une version de Cubase LE dont nous reparlerons plus tard.
Caractéristiques

    La FireBox a deux préamplis-micro avec alimentation phantom commutable. Il s'agit de connecteurs combos (XLR/Jack) Neutrik avec deux contrôles de gain en façade et permettent de brancher un microphone, une source au niveau ligne ou un instrument. Les préamplis-micros offrent une marge de +22dBu. Il existe aussi deux entrées à l'arrière (entrées 3 et 4) ce qui permet une conversion A/N de quatre sources d'entrée au total.



    La façade-avant dispose de potentiomètres pour le niveau de sortie générale et pour le circuit Casques. Vous pouvez augmenter le volume casques jusqu'à 11, offrant ainsi un niveau de sortie plus important que tout autre ampli-casques du marché (hum…s'il devait y avoir une quelconque objection, ceci était censé être de l'humour !). Plus sérieusement, le niveau du circuit casque est très important et sera parfait pour les DJ en train de préparer leurs enchaînements. Une autre possibilité intéressante est que ce circuit peut être affecté à l'écoute de n'importe quelle sortie, ce qui s'avérera parfait pour créer un mix retour dans un programme comme Live d'Ableton.

    La façade offre également un indicateur de Clip qui, sans vous renseigner avec précision sur le niveau du signal d'entrée (ce que vous pouvez faire à partir du logiciel) vous indiquera toute surcharge. Même si l'on peut regretter l'absence d'indicateurs de niveau supplémentaires, la taille compacte et portable de la FireBox ne l'eut pas de toute façon pas permis. Pour finir, les potentiomètres sont les habituels boutons bleu Presonus que l'on trouve aussi sur les modèles Eureka, FirePod etc. Ils sont un peu petits à mon sens mais agissent beaucoup plus efficacement que la plupart de leurs congénères.




    La FireBox offre aussi une surprenante quantité de sorties pour une interface aussi compacte. Deux sorties principales (1&2) pour connecter vos écoutes ainsi que 4 autres sorties pour l'envoi de mixages divers ou de signaux vers des processeurs externes etc. Toutes les sorties sont en Jack 6.35. Enfin, on trouve une entrée/sortie numérique S/PDIF et une entrée/ sortie MIDI sur un connecteur commun utilisable avec un câble adaptateur DB-9.

A emporter !

    Comme l'ensemble du matériel Presonus, la FireBox semble aussi solide qu'une brique. Je n'aurais que deux critiques mineures. Tout d'abord, il est dommage que le design alu brossé qui orne la façade et les cotés n'habille pas également le dessus de l'appareil. En fait, une fine bande d'alu brossé couvre environ 1.5 cm du capot supérieur et le reste est en métal noir standard. Il y a probablement deux raisons à ce choix : premièrement, pour une question de coût de fabrication et ensuite parce que cela permet de superposer facilement d'autres appareils de la marque comme par ex. leur TubePre. Ma seconde critique est que les embases Jack à l'arrière ne sont pas encastrées dans l'interface. Elles ressortent légèrement et leur bague en plastique peut facilement se dévisser. Je qualifie ces deux critiques de "mineures" car aucune d'elles ne remet en question la fiabilité et la solidité de la FireBox et tiennent plus à mon sens "esthétique".
Les performances

    Comme ce fut le cas avec le FirePod de Presonus, la FireBox ne m'a pas déçue par ses performances en matière de latence. Par exemple, j'ai pu utiliser des réglages de latences de 2ms ou 32 échantillons avec Live d'Ableton sans aucun "pop" ni "clic" à 44.1 kHz. Si vous aimez pouvoir contrôler vos sources entrées transitant par des plug-ins, alors la faible latence de la FireBox vous conviendra parfaitement.
Et les applications ?

    Presonus a ajouté deux petites applications pour la FireBox. La première, FireBox Control, est un programme doté d'une simple et petite fenêtre qui vous permet d'augmenter le signal des quatre entrées de +12dB. La seconde, FireBox Mixer, également à fenêtre unique vous permet de contrôler le niveau de sortie de votre logiciel et d'écouter directement les signaux entrant dans la FireBox sans aucune latence. Cette console est simple, clairement présentée et vous permet également d'envoyer différentes paires de sorties dans votre circuit casque, idéal pour isoler à l'écoute des pistes ou des échantillons. FireBox Mixer permet en outre de sauvegarder et recharger différents réglages de console sous forme de présélections. Si vous ne possédez pas de logiciel-audio, vous serez heureux d'apprendre que Cubase LE est également livré avec la FireBox.
Conclusion

    La FireBox est une interface simple, compacte, alimentée directement via le port Firewire de votre ordi et qui dispose de la quantité parfaite d'entrées/sorties pour la plupart des applications d'enregistrement ou scéniques. Sans proposer une ribambelle de possibilités, elle vous assure un "routing" flexible, une faible latence, une qualité de construction et un très bon son : exactement ce dont vous avez besoin lorsque vous êtes sur les routes et en concert. Elle s'avérera également utile en home-studio pour quiconque recherche un excellent rapport qualité/prix et n'a pas besoin des interfaces rackables standard 8in/8out. Si vous avez longtemps attendu une très bonne interface compacte Firewire, ne cherchez pas plus loin !

Cet article vous est proposé par PcMusic en collaboration avec AudioMIDI
  • Retrouvez d'autres articles chez AudioMIDI
  • L'avis des membres
    Pas encore membre?
    Devenez membre! C'est rapide, gratuit et cela vous permet de poster vos annonces, vos news, des questions dans les forums, de changer vos réglages d'affichage...
    Contribuez
    PcMusic est VOTRE site.Participez à son évolution...
    Cette section de PcMusic est entretenue par Nantho et l'équipe des traducteurs. N'hésitez pas à lui proposer vos articles.
    19:40 CEST - © PcMusic 1997-2017