Mac Music  |  Pc Music  |  440Software  |  440Forums  |  440tv  |  Zicos
Partager cette page
Bienvenue visiteur
Nos Partenaires

Le Studio Electronics SE1 : un analogique futuriste.

10 mai 2004 - par John Bickel
Inspiré du légendaire Minimoog, il possède les fonctionnalités midi d'une machine récente sans sacrifier aux qualités de son ancêtre. C'est un monophonique qui se présente sous la forme d'un rack, Studio Electronics a réalisé une machine sans concession, c'est du pur analogique et non de la synthèse par modélisation, ce qui explique son prix élevé. Ce qui frappe tout de suite c'est le son, chaleureux, large, une dynamique énorme, et cette machine excelle dans les basses, mais aussi les leads, ou tout ce que vous aurez besoin de faire ressortir de votre mix.

Filtre.
    Le filtre 24 dB du Minimoog commutable en un filtre 12 dB Oberheim qui peut opérer soit en passe-bas soit en passe-bande. Résonance, suivi de clavier et une enveloppe sensible à la vélocité sont les autres paramètres du menu. Avec le filtre 24 dB, et un temps de decay très court on obtient facilement des sons de basses larges et ronds, en rajoutant de la résonance et avec un temps de decay moyen on réalise ces sons très typés et funky qu'on peut entendre chez Herbie Hancock ou Earth Wind and Fire. Ce qui est agréable c'est que l'on peut couper les fréquences très bas tout en gardant un son très consistant et présent et on programme sans problème des infrabass. En utilisant le passe-bande on réalise des sons plus acides, métalliques et puisque l'on est en 12 dB on peut pousser la résonance près de son maximum et alors le timbre sature, se salit, se densifie, ces sons conviennent bien pour des effets spéciaux utilisables dans des genres tel que la drum'n'bass ou la techno hardcore.
Oscillateurs.
    On dispose de trois oscillateurs pour lesquels ont choisit des formes d'onde en triangle, dents de scie ou carré avec la possibilité de cumuler. Les oscillateurs 2 et 3 sont synchronisables sur l'oscillateur 1. En jouant sur la hauteur de chaque oscillateur (on a une latitude de 4 octaves et un réglage fin pour détuner) on accède à une large palette de timbres. On dispose aussi d'un générateur de bruit et d'un ring modulateur (qui produit un signal en additionnant les formes d'onde des oscillateurs 2 et 3). Une façon de travailler qui offre des résultats intéressants est de mettre les trois oscillateurs à un volume très faible, et ensuite de remonter le volume d'un des oscillateurs près du maximum, on peut ainsi jouer sur le spectre et on obtient un son plus fin sans pour autant perdre de dynamique. Une autre façon qui marche bien est de mettre les 3 oscillateurs à un volume moyen, on obtient alors un son très "solide" et riche dans les bas-médium.
Enveloppes.
    Le SE1 possède 4 générateurs d'enveloppes et c'est une de ses caractéristique importante car l'on a de nombreuses possibilités de modulation. Les 4 enveloppes sont de type ADSR et sensibles la vélocité (mais uniquement l'amplitude et non les segments), on choisit entre une courbe linéaire ou exponentielle, on peut inverser la polarité des enveloppes 1 et 3 et on a la possibilité de désactiver leur redéclenchement si l'on joue legato. L'enveloppe 1 est affecté au VCF, l'enveloppe 2 au VCA, on assigne librement les destinations des enveloppes 3 et 4 parmis les paramètres suivant :

    - MIX2 et MIX3 (amplitude des oscillateurs 2 et 3)
    - SWP2 et SWP3 (hauteur des oscillateurs 2 et 3)
    - PW1, PW2 et PW3 (largeur des formes d'ondes carrées des oscillateurs 1, 2 et 3)
    - RESO (Résonance du filtre)
    - RMOD (ring modulateur)
    - NOIS (générateur de bruit)

    Ces possibilités de modulation permettent de réaliser des timbres évolutifs soit de façon subtile soit de façon plus drastique. Ce qui fonctionne bien, baisser le volume de l'oscillateur 2 (pour que l'effet de modulation soit plus sensible), activer la synchronisation de l'oscillateur 3, puis affecter les paramètres MIX2 et SWP3 au destination des enveloppes 3 et 4. Si l'effet de l'enveloppe 4 est fort on entendra clairement la variation de timbre provoqué par la synchronisation sur l'oscillateur 1, c'est intéressant si l'on recherche un effet "extrémiste", mais pour un son de basse mieux vaut un effet plus léger.

    Si l'on désynchronise l'oscillateur on obtient une classique enveloppe de hauteur. On peut affecter aussi PW1, PW2 ou PW3 comme destination à l'une des enveloppes, l'effet ici sera toujours subtil, si l'on veut un effet marqué en modulant la largeur des formes d'ondes carrées mieux vaut utiliser un LFO, on produit alors une sorte de bruit (si la vitesse du LFO est élevée), combiné à la modulation de hauteur sur un autre oscillateur et au ring modulateur on obtient des effets spéciaux assez décapant qui se situent entre le bruit et la saturation, utiliser alors le filtre passe-bande et affecter la résonance comme destination à l'une des enveloppes est intéressant, on obtient des timbres en dosant correctement qui saturent légèrement au maximum de l'enveloppe.

    Avec le filtre 12 dB ce qui marche bien aussi c'est d'affecter la résonance et le ring modulator comme destination au enveloppe 3 et 4 avec un temps de decay assez long sur l'enveloppe 1, pendant que le filtre "descend" on à la "montée" de la résonance et du ring modulateur, résultat un timbre riche et évolutif. Plus généralement utiliser comme sources de modulation les enveloppes 3 et 4, même si l'effet produit est souvent subtil, permet d'éviter cette sensation de sons "fixe" que l'on a parfois avec les synthétiseurs et d'obtenir des sons très "vivants", lorsqu'on joue c'est comme si l'on avait un véritable instrument sous les doigts.
LFO.
    On dispose de 3 LFOs et on choisit parmis les formes d'ondes suivantes : triangle, carré, dents de scie, dents de scie inversé, noise, sample and hold. Mêmes paramètres de destination que les enveloppes avec en plus :

    - la hauteur de l'oscillateur 1
    - la hauteur des trois oscillateurs combinés
    - le volume général

    Combiner les 3 LFOs permet tout les délires sonores, sons industriels, chaotiques, effets spéciaux et bruitages divers. Pour les sons standarts ce qui marche c'est la modulation de hauteur d'un oscillateur et on contrôle le LFO par la molette ou l'aftertouch. Intéressant de moduler le volume d'un oscillateur par un LFO assez lent, on va ainsi "analogiser" le son, le rendre plus "crémeux". Les formes d'onde en dents de scies avec une vitesse rapide marchent bien sur la coupure du filtre quand il y a beaucoup de résonance produisant un effet "moteur à bulle" (avec la forme d'onde carré on fait "l'hélicoptère").
Midi.
    C'est l'avantage évident du SE1 par rapport au Minimoog. Réponse aux changements de programme mais pas aux messages de changement de banque (peut-être que ce défaut à été corrigé dans la version X). On peut sauvegarder les banques ou les patchs individuellement par message de système exclusive et le plus simple pour être certain de retrouver le bon son c'est d'enregistrer le patch en sysex juste avant la séquence de notes au lieu d'un programme change. J'édite les sons à l'écran de mon mac avec SoundDiver, on peut travailler beaucoup plus vite et sauvegarder plusieurs versions d'un patch, organiser des banks, on est plus astreint à la limitation des mémoires et il est beaucoup plus facile de retrouver un son dans une librairie ou l'on visualise d'un seul coup d'œil une liste de patch qu'en les faisant défiler sur le SE1. Avec SoundDiver on peut loader des patchs et les éditer pendant qu'une séquence tourne sous Logic et on peut ainsi expériementer rapidement de nombreux timbres sur une phrase musicale , il n'y a pas de plantage si l'on prend la précaution d'éditer sur la première mémoire. Contrairement aux récents synthétiseurs à modélisation physique on ne pourra pas enregistrer les mouvements des potentiomètres de la face avant dans un séquenceur (pour des raisons de coût de fabrication, plus cher pour une machine analogique), néanmoins le SE1 possède suffisamment de contrôles en temps réel pour palier à cette insuffisance.

    Le SE1 reconnaît les messages suivants :

    - pitch bend
    - aftertouch
    - contrôle n°7 (volume)
    - contrôle n°1 (molette de modulation)
    - contrôle n° 5 (temps de portamento)
    - contrôle n°64 (sustain)
    - contrôle n°65 (portamento)
    - deux contrôleurs midi librement assignables (CON1 et CON2)


    Les paramètres de destination pour la molette de modulation, la pression, et deux contrôleurs assignables sont :

    - tous ceux disponibles pour les enveloppes
    - les vitesses des LFO 1,2 et3
    - l'amplitude de ENV3 et ENV4
    - le VCF

    En général j'affecte à la molette de modulation la résonance ou un LFO, à l'aftertouch la hauteur ou le volume d'un oscillateur, au premier contrôleur assignable le filtre ou ENV1 et au second contrôleur assignable le ring modulator ou le volume d'un oscillateur. Astuce, si l'on possède un mixeur midi, on peut désactiver l'aftertouch de son clavier maître et contrôler celle-ci via un slider, on convertira dans son séquenceur les données de contrôleurs émises en données d'aftertouch. Je contrôle le premier contrôleur assignable avec le slider de mon clavier maître, c'est efficace pour créer des effet technoïdes en jouant sur le filtre, et le second contrôleur assignable par un contrôleur au pied, qui fonctionne un peu comme une pédale de gain.
    C'est intéressant de jouer sur plusieurs contrôleurs en même temps, puisque le ring modulator est la somme des formes d'ondes des oscillateurs 2 et 3, si on module leur hauteur cela se répercute sur celui-ci. Je me suis imposé comme discipline de programmation d'utiliser systématiquement toutes ces possibilités de modulation en temps réel, et en les conjuguant on obtient des sons très éloignés du patch de départ et toutes les aventures et expérimentations sont permises. Au final les contrôleurs midi, par rapport au Minimoog vont offrir au programmeur des réelles possibilités de morphing sonores, et comme le son et la dynamique sont au rendez-vous, cela en fait une machine presque sans défaut et peut-être exceptionnelle.
A propos de l'auteur: John Bickel
L'avis des membres

Acheter Studio Electronics

en ligne chez:
près de Woodbridge (US) chez:
  • Sam Ash Music Edison, 10 km
  • Sam Ash Music Springfield, 15 km
  • SHI Somerset, 20 km
  • Legendary Pro Audio Jersey City, 28 km
  • J&R Music World New York, 30 km
  • Sam Ash Music Brooklyn, 32 km
  • Dale Pro Audio New York, 33 km
  • Tekserve New York, 33 km
  • Rogue Music New York, 33 km
  • Alto Music Middletown, 33 km
  • Pas encore membre?
    Devenez membre! C'est rapide, gratuit et cela vous permet de poster vos annonces, vos news, des questions dans les forums, de changer vos réglages d'affichage...
    Contribuez
    PcMusic est VOTRE site.Participez à son évolution...
    Cette section de PcMusic est entretenue par Nantho et l'équipe des traducteurs. N'hésitez pas à lui proposer vos articles.
    21:27 CEST - © PcMusic 1997-2017